[Catch] Night Of Champions

Et oui, le catch est de retour sur Azukyun pour votre plus grand bonheur!

Et tout ça parce que je sais qu’il sommeille en vous l’âme d’un fan de catch!

Et j’ai décidé de mettre que des points d’exclamations à la fin de mes phrases parce que ça fait joli!

Dans la nuit de dimanche 19 septembre à lundi 20 avait lieu aux États-Unis (Chicago, Illinois -prononcé Illinoye avec l’accent- ) Night Of Champions, un pay per view (littéralement payez pour voir) où, comme son nom l’indique, toutes les ceintures de la WWE seront mises en jeu. Historiquement, Night Of Champions était anciennement Vengeance jusqu’à 2008 où il changea de nom.

Bon revenons à nos moutons. En ce qui concerne les titres mis en jeu, on verra cela au fur et à mesure avec un petit speech concernant le tenant du titre et son parcours/ses ennemis du moment.

Allez chercher une bière et prenez place dans votre fauteuil préféré : le show dure 3h :o.

Fact : J’écris cet article en même temps que je regarde le show. Prenez pas peur, il est 10h30. J’ai dormi cette nuit, je ne suis pas fou.

Y'a pas à dire, ça en jette un max!

Premier match : Intercontinental Championship (Show : Smackdown).

Détenteur de la ceinture : Dolph Ziggler.

Adversaire : Kofi Kingston.

Condition spéciale : Si Ziggler perd ce match par disqualification ou par décompte à l’extérieur, il perdra son titre.

Historique : Ziggler déposséda Kingston du titre le  8 Août à Smackdown grâce à une intervention de Vickie Guerrero. Depuis, Kingston essaya de le récupérer à Summerslam (intervention de la Nexus – Cf ça) et par deux fois à Smackdown (interventions de Vickie Guerrero) sans succès.

Le match : Le speaker annonce les conditions du match quand il est interrompu par Vickie Guerrero accompagnée de sa rookie, Kaitlin. (Cf Nxt S3) Vickie est là pour annoncer elle-même l’entrée de son petit ami Dolph.

Excuse me! I said : Excuse Me!

Bref, Ziggler arrive sur le ring. Il est suivi par Kofi Kingston.

J'ai un collier d'appartenance à Vickie les filles!

Mon favori. Nuff said.

Victoire : Dolph Ziggler. (Flûte!) Kingston ayant dominé tout le match, Ziggler place son Sleeper Hold (prise de soumission) mais Kingston la contre. Il essaye de placer son Trouble In Paradise (sa prise de finition) mais Ziggler l’esquive (il se baisse et Kofi fini DANS LA TROISIEME CORDE) et place son Zigzag (sa prise de finition) sur Kingston. One, Two, Three et Ziggler conserve son titre.

Mon avis : Je pense que c’en est fini de Kingston et du Intercontinental Title car il a perdu à la régulière cette fois-ci.

Deuxième match : Aucun enjeu (Show : Smackdown).

Les candidats : CM Punk Vs The Big Show.

Historique : (Wikipédia powa!) La Straight Edge Society, le clan de CM Punk, composée de Serena (virée par la WWE), Luke Gallows (viré par Punk suite à sa défaite face au Big Show) et de l’homme masqué (a.k.a Joey Mercury blessé) est en pleine fight avec le Big Show depuis Money In The Bank. Lors du SmackDown 23 juillet, Big Show bat Joey Mercury en lui enlevant son masque.

A SummerSlam, Big Show gagne un Handicap match 3 contre 1 face à la S.E.S. Après la dissolution de la SES, Punk décida d’affronter seul The Big Show, afin de mettre fin à la rivalité.

Originaire de Chicago, Illinois.

Excusez-moi, je dois combattre là.

Victoire : The Big Show. CM Punk a été vaillant mais il a été cueilli en l’air par un semi spear (un tacle au football américain) du Big Show qui a fini avec son Knock Out Punch. One, two, three, Big Show wins.

Mon avis : La fin de la rivalité Show/Punk. Reste à voir ce que va devenir Punk. Un tag team possible? Une rivalité pour l’Intercontinental Title? Et quid du Big Show? A suivre.

Le Knock Out Punch. Aïe aïe aïe.

Troisième match : United States Championship (Show : Raw).

Détenteur de la ceinture : The Miz.

Adversaire : Daniel Bryan.

Historique : The Miz, convaincu d’être dans la Team Cena face à Nexus à Summerslam, a été évincé par Cena au profit de son ancien Rookie de NXT S1, Daniel Bryan. Le 6 septembre à Raw, Bryan défia the Miz pour son titre .

I came to play!


J'adore sa musique d'entrée.

Victoire : Daniel Bryan (yay!). Match qui n’a pas brillé par son catch mais plutôt par ses différentes façons de faire un tomber. Miz étant occupé à discuter avec l’arbitre, lorsqu’il retourne voir Bryan à terre, celui ci se relève et porte sa prise de soumission The LeBell Lock. The Miz resiste mais fini par taper indiquant ainsi à l’arbitre la fin du match et la victoire de Daniel Bryan.

Mon avis : Victoire logique de Bryan. Et, il ne faut pas oublier que le Miz à la mallette du Money In The Bank 2010. Un cash dans la soirée? En tout cas, il n’a plus qu’à s’occuper de sa mallette et de son futur titre, car on le sait, quand on cash sa mallette, c’est rarement dans le vide.

The LeBell Lock : Miz's gonna tap out!

Quatrième match : Unified Diva’s Championship (Show : Raw/Smackdown).

Détenteur de la ceinture : Co-women’s champions Team LayCool (Layla & Michelle McCool).

Adversaire : Melina.

Condition spéciale : Lumberjill’s match. Des divas sont présentes afin de passer un savon à chaque fois qu’une catcheuse se trouve en dehors du ring.

Historique : Melina devient la nouvelle championne des Divas (à Raw) en battant Alicia Fox. Juste après sa victoire, les co-championnes de Smackdown, Michelle McCool & Layla (Team LayCool) (seul le règne de Layla est reconnu par la WWE) l’attaquent. Lors du 900e Raw, LayCool propose à Melina d’unifier les deux titres lors de Night of Champions. Elle accepte, à condition que ce match soit un Lumberjill match. Lors du Smackdown du 17 septembre, Michelle est tirée au sort par Kaval (son rookie de NXT S2) alors qu’elle avait mis des papiers contenant son nom et celui de Layla dans un chapeau. Petit bémol : Kaval et Layla découvrent qu’il n’y avait que des « Michelle » dans le chapeau!

Salut, je suis madame cool. (joke inside)

Salut, j'ai des photographes attitrés moi.

Victoire : Michelle McCool. Michelle porte un super kick (un grand coup de pied direct dans la tête) à Melina par derrière. One two, three, Michelle wins.

Mon avis : Plus personne de la WWE pour contester la team LayCool maintenant. Sinon, rien à dire sur le match. C’est du catch féminin après tout.

Les lumberjills. En tenue de gala siouplait!

Cinquième match : World Heavyweigth Championship (Show : Smackdown).

Détenteur de la ceinture : Kane.

Adversaire : The Undertaker.

Condition spéciale : No Holds Barred match, littéralement « aucun coup interdit ».

Historique : Alors que Kane venait de défendre son titre à Summerslam, il est attaqué par son demi-frère (oui vous avez bien lu) The Undertaker, de retour après sa période de coma (mise en scène par la WWE). Ce dernier tente de se venger de son agresseur, qui n’est autre que Kane. Deux semaines plus tard, The Undertaker revient à Smackdown et annonce qu’il veut récupérer la ceinture de son demi-frère. Le match est donc prévu pour Night Of Champions.

Dii Undeeeeeeer Takeeeerrr.

Kane. (j'ai trouvé que ça en légende dsl)

Victoire : Kane. Le match débutant en dehors du ring (dans les barrière, les escaliers, etc…), on pouvait s’attendre à un bon match. The Undertaker réussit à porter son Chokeslam mais au lieu de faire le tombé se prépare à faire son Tombstone Piledriver (sa prise de finition la plus emblématique). Il est contré par Kane qui lui porte sa propre prise de finition. Il lui croise les deux bras et one, two, three, Kane conserve son titre.

Mon avis : C’était l’un des deux match que j’attendais et j’ai été un peu déçu. Kane a dominé une grande partie du match et il a finalement gagné. Un peu surpris du résultat, je pensais que l’Undertaker allait gagner pour ce qui sera, à mon avis, l’un de ces derniers matchs en pay per view. En ce qui concerne Kane, il a la carrure pour être champion à Smackdown. Mais, méfions nous du Big Show, hein!

Counter by Kane!! Counter by Kane!! Tombstone Piledriver. Bobo la tête.

Sixième match : Unified Tag Team Title Championship (Show : Raw/Smackdown)

Détenteurs des ceintures : The Hart Dynasty.

Adversaires : Mark Henry/Evan Bourne – The Usos – Vladimir Kozlov/Santino Marela – Drew McIntyre/ »Dashing » Cody Rhodes

Condition spéciale : Tag Team Turmoil match. Deux équipes (dont les champions) débutent le match. A chaque fois que l’une d’entre elle est éliminée, une autre prend sa place jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une.

Historique : Les Hart ont le titre depuis le 26 Avril 2010 en battant ShowMiz (The Big Show et The Miz). Depuis, une petite rivalité avec les Usos et une défaite vendredi 17 Septembre conte McIntyre/Rhodes à Smackdown.

10 Catcheurs + 2 Ceintures = WIN?

Victoire : Drew McIntyre/ »Dashing » Cody Rhodes.

Historique du combat : The Usos défont The Hart Dynasty (Tason Kidd se prend un kick dans sa face alors que l’arbitre avait le dos tourné), The Usos défont Kozlov/Marela (Samoan Drop sur Marela alors que Kozlov était dans les choux), Henry/Bourne défont The Usos (Airbourne sur un des Usos par Bourne (pas le jason hihi hmm hmm)) et finalement, McIntyre/Rhodes défont Henry/Bourne (Cross Rhodes sur Evna Bourne par Rhodes). One, two, three, Cody Rhodes & Drew McIntyre deviennent tag team champions.

Mon avis : Logique, c’était la seul tag team ayant battu The Hart Dynasty durant leur règne. La ceinture retourne à Smackdown où il y a quelques tag team sympa. A suivre donc.

Intyrhodes? Rhodyntire? Dashing ones?

Septième et dernier match : WWE championship (Show : Raw).

Détenteur de la ceinture : Shaemus.

Adversaires : Chris Jericho, Randy Orton, Edge, John Cena et Wade Barett.

Condition spéciale : Six Pack Elimination Challenge : Match à six participants. Dès que l’un est tombé, il est éliminé du match. Le dernier debout gagne.

Historique : Voir wikipédia

Garçon, un six pack siouplait!

Victoire : Randy Orton.

Historique : Début de match dans le chaos, milieu dans le chaos et fin dans le chaos = WIN^^.

Premier éliminé : Chris Jericho (qui met fin à sa carrière à la WWE par la même occasion) est tombé par Randy Orton et son RKO ravageur.

Deuxième éliminé : Edge est tombé par Cena après avoir passé son Attitude Adjusment (F.U. quoi).

Troisième éliminé : Cena est tombé par Barett après l’intervention de, devinez qui, NEXUS. I lol’ed.

Quatrième éliminé : Barett est tombé par le RKO de Randy Orton. Grâce à Cena qui de deux coup de chaise à défoncer une partie de Nexus. L’autre partie étant Rko-isé (ce verbe existe : je Rko-ise, tu Rko-ises, …) par Orton.

Cinquième et dernier éliminé : Shaemus Rko-isé par Orton. One, two, three, Orton wins.

Mon avis : Logique, logique. Mais wow quel match. Orton était le « face » du moment (comprenez la qu’il avait la foule avec lui). Le temps de distribuer 5 RKos dans la soirée et hop, le boulot est fait, filez moi la ceinture que je rentre chez moi faire dodo.

Et voilà, Night Of Champions est fini. Le prochain pay per view est Hell In A Cell, prévu pour le 03 Octobre de cette année.

Si vous avez des questions concernant cet article (je ne suis pas parfait niveau connaissance sur le catch), n’hésitez pas les commentaires sont faits pour ça.

Restez kyun~, Aozora.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :