[Manga] Prendriez-vous bien un petit verre?

Bien le bonjour! Aujourd’hui sur Azukyun~, on aborde le sujet des mangas!

Depuis que je suis « entré » dans le monde de la japanimation, je délaisse de plus en plus les scans des mangas au profit de leurs versions papiers si elles existent (bobo le portefeuille).

One Piece, Naruto, Bleach, Soul Eater, Fairy Tail, etc… Tous ces mangas là ont tous, plus ou moins, des scénarios déjà vus, des rebondissements déjà utilisés, bref ils font un peu partie de la catégorie « bon manga mais sans histoire qui sorte de l’ordinaire ». C’est pour ça que j’essaye de trouver la perle rare, le manga, non adapté en anime (la plupart du temps les mangas à succès sont adaptés en anime), dont le synopsis m’attire l’œil de part son originalité à traiter tel ou tel thème, telle ou telle catégorie de personnes, …

C’est donc en fouinant sur le net qu’une couverture d’un manga m’a attiré l’attention. Je me suis dit : tiens, je feuilletterai le premier tome à la librairie et si le dessin me plait, j’achète!

Et ce fut le cas. Je me suis donc procuré les deux premiers tomes (j’achète toujours le tome 02 en plus du premier lorsque je découvre un nouveau manga).

Ah, vous voulez savoir de quel manga je parle?

Vous êtes encore là?

Sans plus attendre, je vais vous parler d’un manga sur la boisson (d’où le titre, merci captain obvious) et plus particulièrement sur le vin (bouh alcolo!). J’ai nommé « Les Gouttes de Dieu ».

Une petite fiche explicative :

Titre Original : Kami no Shizuku

Titre Français : Les gouttes de Dieu

Éditeur Japonais : Kodansha

Éditeur Français : Glénat

Nombre de tomes parus au Japon : 28

Nombre de tomes parus en France: 18

Dessin/Scénario : Okimoto Shu/Agi Tadashi

Genre : Seinen

Prix: 8.99 €

Synopsis : Le jour où le renommé œnologue Yutaka Kanzaki décède il laisse un étrange testament : son extraordinaire collection de bouteilles de vin reviendra à l’un de ses deux fils capables de résoudre 12 énigmes à propos de 12 vins. Il trouvera alors un 13ème vin, inconnu de tous, appelé « les gouttes de Dieu ». Il s’ensuit une course poursuite entre les deux frères aux caractères opposés mais qui n’ont qu’un seul but : entrer en possession de ce 13ème et fameux vin.

Et si j’y connais rien en vin, je fais comment?

Eh ben vous faîtes comme moi. Vous prenez le manga, vous ouvrez la première page et vous lisez. Et vous verrez que les choses sont bien expliquées, que les vins cités sont souvent accompagnés d’un petit speech sur leurs provenances mais aussi que le matériel utilisé dans le cadre de la dégustation/préparation du vin est aussi bien détaillé. En ce qui concerne les informations un peu longues, elles sont regroupées en fin de tome dans quatre ou cinq pages généralement. Je ne sais pas si ces pages là sont présentes dans la version originale mais, si ce n’est pas le cas, on sent que Glénat a voulu que le lecteur ne soit pas perdu après la lecture et qu’il puisse même apprendre des choses. Il y a même une page sur les rapports qu’ont eu les auteurs du manga avec le vin.

Comme le suggère le titre japonais, le héros du manga (enfin le personnage principal) se nomme Shizuku. Il est le fils de Yutaka Kanzaki. Pourquoi le? Parce que, dans l’optique d’offrir un peu de compétition à son fils, Yutaka a adopté Issei Tomine entretemps. Mais il y a deux problèmes.

Problème n°1 : Shizuku était en froid avec son père depuis longtemps et il n’a pas fait du vin sa vie.

Problème n°2 : Tomine est un sommelier. Oui, le spécialiste des vins.

Tomine a donc tout pour lui : le gout et l’odorat d’un sommelier de renom, une culture sur l’origine des vins, les bon millésimes et les bonnes années et aussi des relations dans le monde du vin. Parce que le parcours est semé d’embuches, d’énigmes mais aussi de rencontres, on sent que Shizuku ne fera pas le poids face à Tomine.

Mais on va découvrir au fil de ces deux premiers tomes que Shikuku a reçu une éducation qui tournait autour du vin : développement de l’odorat avec des exercices presque sadiques, contact avec les vignes…et que c’est cette éducation qui lui donnera (peut-être) un avantage sur Tomine. On pourrait presque parler « d’intuition », tellement Shizuku a quelques fois la sensation de connaitre l’odeur du vin ou alors de reconnaitre sa robe…

Évidemment il manque une touche féminine dans ce manga : elle est incarnée par Shinohara Miyabi, future sommelière que Shizuku croisera dans le premier tome. Elle lui sera d’une grande aide dans certaines situations mais pas tout le temps…

A consommer sans modération!

En conclusion, les gouttes de dieu est un manga qui aborde un thème pas commun : le vin. Le suspens, les retournements de situation, les moments de culture ou encore les dégustations sont légions et ne vous laisseront pas de marbre. Le design est léger et les traits sont fins et clairs. J’ai juste une chose à repprocher au manga, c’est son prix : 8,99 euros. Par rapport à d’autres mangas, il est un peu plus cher que la normale…mais Glénat fait du bon boulot sur l’édition.

A noter qu’une version drama a vu le jour!

Restez kyun~, Aozora.

Advertisements

6 réponses à “[Manga] Prendriez-vous bien un petit verre?

  1. Acanthe 8 avril 2011 à 23:45

    C’est pas commun ça, un manga sur le vin.
    Ca parle de vin certes, mais il y a la Japan touch en plus : l’art et la manière de donner de l’ampleur aux histoires dont le thème peut être absolument n’importe quoi, de donner du suspens et des retournements de situation avec n’importe quel thème.
    Ce manga éveille ma curiosité.

    • Aozora 11 avril 2011 à 22:16

      Et voilà le truc que j’avais sur le bout de la langue et que je voulais rajouter dans cet article : la fameuse Japan Touch. Faut avouer qu’ils sont quand même forts ces japonais.

      Ah et comme la souligné Tabris, jette un œil à Yakitate Ja-Pan si ce n’est pas déjà fait^^

  2. Tabris 9 avril 2011 à 13:08

    Je n’ai pas lu le manga, mais j’ai vu le drama à l’époque de sa sortie par contre. et comme on le sait, les japonais ont une facheuse tendance à surjouer, à user d’artifices exagérés pour leurs mises en scène, ce qui est relativement peu apprécié en règle générale. Cependant pour le coup, ça marche plutôt bien, les réactions excessives de Tomine lorsqu’il goûte le vin à chaque épreuve, ou encore l’appel récurrent à Bacchus de la part de Shizuku étant très drôles. On se rapproche en fait d’un Yakitate Japan version vinicole, ça vaut le détour.

    • Aozora 11 avril 2011 à 22:05

      J’ai commencé Yakitate Ja-Pan, qui s’est terminé l’année dernière au Japon je crois, et c’est vrai que le traitement du vin ressemble au traitement du pain. Tout est aussi détaillé et les levures/techniques que Kazuma utilisent sont bien expliquées.

      Concernant le drama, je pense que je le verrai un jour. Faudrait que je regarde quels tomes il couvre histoire de ne pas trop avoir de spoil…

  3. Kitsune 11 avril 2011 à 12:45

    J’avais déjà lu un article sur je ne sais quel journal relié à la presse généraliste ( Oui oui, généraliste ! ) au sujet de ce mangasse, et déjà, ça m’avait titillé, car il était clairement dit que le sujet était bien traité et rendu plutôt passionnant, même pour les gros néophytes.
    Du coup, avant que la hype autour de ce titre n’enfle définitivement, je devrais peut-être faire comme toi et lire le premier tome ( plus tout à fait ) au hasard…
    PsHs : Comment fais-tu pour mettre ton image à gauche et ton texte à la droite de celle-ci, je désespère de réussir : <…

    • Aozora 11 avril 2011 à 22:12

      Cela soulignerait presque le professionnalisme avec lequel le thème du vin est abordé…et si tu penses à attaquer la série, c’est que mon article a porté ses fruits alors :p

      PsHs : Lorsque je rajoute l’image dans l’article, je l’aligne à gauche et après le curseur de texte se met de lui-même à droite. C’est seulement de la mise en page, mam’zelle :p Si tu as besoin, je peux te faire des screens^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :